Au Nigéria : le gouverneur de l’état de Niger octroie 30 millions de naira aux victimes d’inondation

Les victimes de l'inondation dans l'etat de Niger

0
86
Le gouverneur de l'etat de Niger, partie Nord-centre du Nigeria, Abubakar Sani Bello

Le gouverneur de l’état de Niger, au Nord-centre du Nigéria, a approuvé 30 millions de naira aux services humanitaires pour fournir des matériels de secours aux victimes d’inondation à Suleja.

Dans un communiqué publié par le porte-parole du gouverneur, Malam Jibrin Ndace à Minna, la capitale de l’état, il a été révélé que le gouverneur a approuvé ces fonds lors de sa visite dans les localités inondées de Suleja et les collectivités locales de Lapai.

En rappel, une forte pluie s’est abattue le 8 juillet dernier sur la localité de Suleja faisant 11 morts ainsi que la destruction de maisons.

Selon le porte-parole, le gouverneur lance un appel aux résidents de l’état à suivre strictement les consignes du développement de l’urbanisme afin de sauver des vies et assurer les biens des citoyens.

Le gouverneur, qui attribue fermement la perte de vies humaines et de biens dans ces inondations au non-respect des règles de l’urbanisme, a aussi découragé les citoyens envers les bâtiments anarchiques, en particulier sur les voies d’eau.

“Il est évident que la plupart des bâtiments touchées sont installés sur la voie des inondations. Nous devons abandonner ces pratiques malsaines et obéir à des règles simples pour notre bien “, a déclaré le gouverneur.

Ndace a souligné que le gouverneur a également effectué une visite de condoléances à Malam Saad Abdullahi, un résident de la région de Chechenia qui a perdu deux épouses et six enfants dans cet incident.

Le porte-parole a ajouté que le gouverneur Bello a également visité Gawuraka dans la région de Tafa, où un cadavre a été retrouvé à quelques mètres de la maison du défunt.

Il a indiqué que le gouverneur a ensuite visité le village de Sabo Orehi dans la région de Lapai, où un pont reliant, l’état à l’état de Kogi, s’est effondré compte tenu de l’inondation.

Le gouverneur Bello a donc assuré qu’un nouveau pont serait bâti dans les quarante jours par l’agence nationale de la maintenance routière (NIGROMA).

Cependant, le gouverneur a demandé à l’agence de créer un itinéraire alternatif pour faciliter la libre circulation des véhicules avant la construction  du nouveau pont.

LEAVE A REPLY