Fin de la mutinerie en Côte d’Ivoire

Accord entre les aurorites ivoiriennes et le mutins

0
26

Au terme de quatre jours de crise dans tout le pays, l’Etat ivoirien va donc payer le reliquat de primes promis en janvier dernier aux mutins. Mais en plus du temps perdu, ces événements resteront comme un gâchis en termes d’image pour le pays et surtout abimeront durablement le pacte de confiance entre la Côte d’Ivoire et son armée.

« Le gouvernement sort plutôt grandi de cette affaire, car vous savez, l’objectif ici est de faire en sorte que la Côte d’Ivoire reste stable », s’est réjoui le ministre de la Défense, Alain Richard Donwahi, après l’annonce de l’accord passé avec les mutins.

Si la Cote d’ Ivoire peut effectivement se féliciter, comme ce ministre, que cette crise n’ait pas entrainé plus de morts et que l’affrontement direct entre frères d’armes ait été évité, le gouvernement ne pourra pas faire l’économie d’une réflexion sérieuse et de mesures efficaces sur l’état de son armée.

LEAVE A REPLY