Interpellation des insurgés de Boko haram à Nasarawa.

0
16

Le département des services secrets (DSS) a interpellé deux insurgés suspects de boko haram dans les villages d’Amba et Gudi de l’État de Nasarawa, au Nord-centre du pays. Les suspects comprennent Ibrahim Mala et Abdallah Modu. Ce sont des indigènes de l’état de Borno qui ont quitté la localité compte tenu des actions militaires et se sont réinstallés à Nasarawa sous différentes couvertures commerciales.

Dans une déclaration publiée par un opérateur du service, M. Tony Opuiyo, a déclaré que Modu qui vend des habits d’enfants a prêté allégeance à la secte, notant également que Mala, vendeur de parfums, s’est joint au groupe Yusufiyya de la secte en 2007. Dans un développement relatif, Opuiyo a évoqué qu’Abdulkarim Dahiru, un commandant principal de terroriste et indigène de Kogi, a été arrêté à l’Hôpital de Lokoja. Selon Opuiyo, le suspect a été identifié comme le coordinateur principal de plusieurs kidnappings ainsi que d’autres cas de vol à Kogi et Edo.

Opuiyo a indiqué que le service secret a également arrêté deux suspects, Bale Kolomi Grema et Kolomi Adba -AJI dans une mosquée à Gassol, dans l’état de Taraba, à la suite de leur implication dans des activités terroristes à Marte, l’état de Borno.

Le service a également arrêté quatre suspects en fuite à Oko-Oba, Ifako-Ijaiye, la région du gouvernement local de l’état de Lagos le 10 janvier. Les suspects comprennent: Fanayi Hassan, Butame Hassan, Kologoni Bukar et Amina Abubakar.

Selon opuiyo, ils ont été suspectés d’avoir fui l’État pour échapper à l’arrestation pendant l’offensive militaire dans le Nord-Est. Opuiyo a ajouté qu’en ce qui concerne le Nord-centre, le chef de la secte de Boko Haram à Okene, Kogi, Abdullahi Mohammed, alias Huja, a également été interpellé le même jour. Ce dernier était responsable de la coordination des activités de boko haram dans l’axe Okene de Kogi.

Le service a également arrêté des suspects en rapport avec des enlèvements dans les états de Kano, Abia, Akwa Ibom, Bauchi, Benue et Gombe.

«Il est important de souligner que ces réussites ont été enregistrées grâce à l’intelligence proactive et crédible des citoyens patriotiques et la coopération efficace des agences relatives et d’autres parties prenantes concernées.

 “Le service secret souhaite réaffirmer sa détermination visant à maintenir le rythme dans les dispositions de la loi dans le cadre d’assurer la sécurité des vies et des biens de tous les résidents respectueux et les citoyens dans le pays”, a t-il dit.

Nanzif Murtada Adekunle

SHARE
Previous articleAppui des forces armées envers le comité présidentiel du Nord-est
Next articleBuhari felicite le nouveau chef des Igbos
Nanzif Murtada Adekunle est réalisateur, traducteur, présentateur et rédacteur à la Voix du Nigéria. Etant diplomé d'une maitrise-es-lettres à l'Université de Lagos, Nanzif s'est joint à l'équipe érudite du service français de la Voix du Nigéria en février 2012 à la suite d'une somme d'expériences acquises dans le domaine académiques. Après des annés de formation, il a été chargé de la réalisation du programme de sécurité, le chemin de la paix. Programme centré sur les efforts de l'armée nigériane dans le Nord-est. Une mission spéciale qui, depuis 2014, l'oblige de visiter chaque mois les 3 différents Etats touchés par l'insurrection, à savoir les Etats de Maiduguri, Yobe et Adamawa.

pas de commentaires

laissez un commentaire