Kenya : l’opposition rejette les résultats provisoires

Mary Bariki

0
573
Raila Odinga, candidat à la presidentielle kenyane

Selon des chiffres publiés mercredi par la Commission électorale, le président sortant Uhuru Kenyatta est en tête, avec 54,57% des suffrages, contre 44,58% pour Raila Odinga, portant sur les résultats de 90% des bureaux de vote. La coalition d’opposition ne reconnaît pas ces chiffres provisoires, Raila Odinga les qualifiant de ‘‘fictifs’’. L’opposition reproche à la Commission électorale indépendante (IERC) de ne pas lui communiquer les procès-verbaux.

Selon des résultats rendus publics par la Commission électorale, et reposant sur le dépouillement de 90% des bureaux de vote – soit 13,8 millions de vote comptabilisés, le président sortant Uhuru Kenyatta arrive en tête avec 54,57% des suffrages, soit dix points d’avance sur l’opposant historique Raila Odinga (44,58%).

Quelques heures avant la publication de ces derniers chiffres, la coalition du candidat de l’opposition, Raila Odinga a rejeté les résultats provisoires diffusés par la commission électorale et a reproché à la Commission de ne pas être assez transparente et de ne pas communiquer ses procès-verbaux (PV) qui seraient susceptibles de confirmer les chiffres transmis électroniquement et diffusés en temps réel sur le site internet de la Commission.

Raila Odinga se présente pour la quatrième fois à la présidentielle.

Il avait déjà contesté les résultats du scrutin en 2007, vote qui avait été suivi de violences qui avaient fait plus de 1000 morts.

Il avait également remis en question les résultats de 2013, mais la Cour suprême avait validé le scrutin.

Le directeur général de la Commission électorale, Ezra Chiloba, a répondu que les résultats affichés étaient bien basés sur les fameux PV et que le décompte allait continuer en l’a justifiant par souci de  ‘‘transparence envers les électeurs et le peuple kényan.’’

 

 

 

 

LEAVE A REPLY